Quand un rendez-vous médical tourne au cauchemar

18.7.17

https://jarrete-demain.blogspot.com/2017/07/quand-un-rendez-vous-medical-tourne-au.html


Autant te le dire tout de suite mon p'tit poulet, il n'y aura pas (beaucoup) d'humour dans ce billet d'humeur car je suis encore un peu choquée (expression validée par Nabilla).

Sur les conseils de notre (adorable) médecin traitant (oui un médecin qui ne prescrit pas 2kg d'antibios pour un nez qui coule et qui explique patiemment ce qu'il va faire avant d'ausculter le Toup'ti est un peu le héros de la famille), nous avons pris rendez-vous avec un ORL pour ledit Toup'ti. 
En plus de l'auscultation de cette fourbe d’amygdale droite qui ne voulait pas dégonfler, nous avions prévu un test auditif afin de rentabiliser les 4 mois d'attente pour obtenir ce rendez-vous. 

Le Toup'ti avait été briefé sur le test auditif et l'auscultation de la fourbe et c'est confiants, donc, que nous franchissons les portes du cabinet dudit ORL.

Le test auditif se passe plutôt bien, la dame est relativement patiente malgré un Toup'ti pas très enclin à porter un casque. Il n'est pas sourd, c'est bien là l'essentiel (OK, on s'en doutait un peu !)

Nous patientons (encore) avant d'être (enfin) reçu par l'ORL qui demande rapidement au Toup'ti de monter sur le siège. 
Le Toup'ti s’exécute pas très rassuré par ce Monsieur qui ne s'est pas présenté et qui essaie déjà de lui faire ouvrir la bouche en tenant dans sa main une grosse spatule en métal. 

Et là, c'est le drame ! Le Toup'ti se met à pleurer, j'essaie de le rassurer et de prendre quelques secondes pour lui (ré)expliquer ce qu'il va se passer. Mais c'est sans compter sur la patience de ce charmant ORL qui appelle son assistante à la rescousse. Elle lui maintient les bras et les jambes pendant de longues minutes, l'ORL voit tant bien que mal un bout d’amygdale et je récupère un Toup'ti en transe et inconsolable, qui ne sait plus très bien où il est ni même pourquoi il est là.

L'ORL affirme alors que le Toup'ti doit être opéré des amygdales, il  évoque rapidement les infections rénales, les problème cardiaques, les risques hémorragiques et nous demande si nous avons des questions. 
Euh oui ! Environ 2 417 ! Questions que nous n'avons pas le temps de poser puisque l'essentiel étant de savoir si l'un de nous a un chéquier afin de laisser un chèque de 60€ rapport au frais de déplacement pour le jour de l'hypothétique opération. (frais de déplacement qui se résumerait à prendre l'ascenseur.) 
L'ORL semble agacé par les sanglots du Toup'ti et nous presse de sortir, les modalités, nous les verrons avec son assistante.

Je peux te dire que les modalités ont été vite vues ! Nous avons vendu un rein pour régler la consultation et sommes partis (en courant) avec notre Toup'ti sous le bras. 

Je suis révoltée par cette médecine qui devient un business. Révoltée qu'aujourd'hui, certains soignants n'ont pas compris qu'un enfant était une personne. Un simple "Bonjour Toup'ti, je vais regarder ta gorge avec cette petite spatule en métal. Veux-tu ouvrir la bouche stp ?" aurait suffit à rassurer mon fils et aurait éviter la boucherie qui a suivi ;-)

https://jarrete-demain.blogspot.com/2017/07/quand-un-rendez-vous-medical-tourne-au.html

J'ai écrit cette article en quelques minutes, je ne vais pas le relire ni le corriger. je te le livre comme ça alors excuse moi d'avance pour les fautes ou les phrases mal construites...

26 commentaires:

  1. Euh ...j'avoue, tout témoignage est glaçant et personnellement je chercherais un autre praticien pour pratiquer l'opération (si tant est qu'elle soit vraiment nécessaire) ��
    Plein de câlin pour ton Toup'ti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que j'aurai peut être du le préciser mais il est évident que cet ORL ne touchera pas à une once d’amygdale de mon Toup'ti ! Nous allons consulter un autre ORL et refaire le point avec notre médecin traitant en qui nous avons pleinement confiance. Merci de ton passage et à bientôt !

      Supprimer
  2. Oh combien ça me parle...j'ai écrit un article sur mon pédiatre (http://picou-bulle.over-blog.com/2017/01/docteur.html), j'en ai tellement marre de cette médecine cash machine on en s'en fout du patient!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton témoignage est pas mal non plus et c'est d'autant plus choquant de la part d'un pédiatre ! Mince il s'est dit quoi quand il a choisi sa spécialité ? J'aime pas les gosses mais ça rapporte ?

      Supprimer
  3. Je suis tout aussi révoltée et pourtant, je suis du milieu médical. Pour notre part, nous avons résisté aux diabolos pour notre fille aînée, et à l'amygdalectomie pour ma cadette (angines virales, donc aucun intérêt). Heureusement notre Pediatre est lui aussi adorable et nous soutient!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement pour nous, ce sont des angines bactériennes avec tous les risques que cela comportent... On le sait grâce à notre adorable médecin généraliste qui procède aux tests à chaque fois. Merci de ton passage par ici !

      Supprimer
  4. OMG.... je en sais pas ce qui me chagrine le plus... ce que tu racontes, ou bien le fait que cela ne m'étonne même pas.
    Pourtant, tout le monde serait gagnant si, en "perdant" 5 minutes pour expliquer et mettre à l'aise l'enfant (et au passage, juste le considérer en tant que personne humaine hein), on évitait 20 minutes de crise, de larmes et de contorsions.

    J'espère que vous trouverez un autre ORL pour un autre diagnostic et surtout, une approche plus humaine :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y gagnerait tous ! Le médecin du temps, moins de stress pour les parents et pour les enfants... Je ne comprends pas comment on peut avoir fait autant d'années d'étude et ne pas comprendre qu'un enfant est une petite personne...
      On laisse passer l'été avant de consulter un nouvel ORL et je pense que l'on va beaucoup s'appuyer sur notre médecin généraliste qui est une crème...

      Supprimer
  5. Mais non?! Bizarrement, je suis choquée sans l'être... vu le nombre de fois où jai vu cette patience médicale et ce manque de professionnalisme en action. Mais j'avoue que ca! Cest odieux! Chloé ne supporte plus les medecins à cause d'un doc peu delicat avec elle... du coup à chaque visite,cest la panique. J'espère qu'il ne se mefiera pas de tous les médecins car fort heureusement, ils ne sont pas tous comme ca.
    De gros bisous au toup'ti et à toi ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que j'ai beaucoup pensé à toi en écrivant cet article ! Des bisous ma jolie...

      Supprimer
  6. Je ne crois pas que ça soit la faute de la "médecine d'aujourd'hui" qui est un business... je pense que certains praticiens ne sont juste pas formés à recevoir des enfants ou s'en fiche complet d'avoir des enfants devant eux et ne comprennent pas qu'ils puissent avoir peur... oui, sans doute certain praticiens s'intéressent-ils à l'argent, mais de là à dire que c'est la médecine en général...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai parlé d'une certaine médecine et non de la médecine en général. Mon médecin généraliste est juste adorable, j'en parle d'ailleurs en début d'article. Je ne fais jamais de généralité mais au vu des commentaires, je ne suis malheureusement pas la seule à avoir vécu cette expérience. Mrci de ton passage par ici !

      Supprimer
  7. Ouahou ���������� nan mais c'est quoi ce médecin ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un boucher-charcutier ;-) Merci de ton passage par ici et sache que je pense fort à toi en ce moment...

      Supprimer
  8. C'est incroyable que des médecins osent encore aujourd'hui se comporter ainsi, surtout avec des enfants... Moi aussi je les fuis, même si ce sont souvent les plus réputés. Car soigner commence bien par "prendre soin" c'est-à-dire être attentif à la personne que l'on a en face de soi, parler et être à l'écoute, expliquer... Le médical n'intervient qu'après! J'espère que tu trouveras quelqu'un de bien... Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu résumes tellement bien les choses ! Merci de ton passage ! Des bises

      Supprimer
  9. La médecine est devenu malheureusement un commerce, Nous ne sommes plus des patients mais des clients! Les enfants? Bah ils n'ont pas/plus; je ne sais pas vraiment quoi dire; la patience de leur expliquer les choses... C'est pareil pour les adultes, des médecins qui auscultent sans forcément prendre le temps d'expliquer ce qu'il se passe. Parce que, plus ces médecins auront des clients, plus il se feront du pognon!
    C'est écœurant ce genre d'attitude, et tu vois, ce genre de médecin, je ne le recommanderai même pas à mes proches!
    J'espère que ton toup'ti va mieux ne sera pas traumatisé des médecins (car j'ai été choquée qu'il lui aient tenu bras et jambes juste pour une gorge!), car à cause de ce genre d'individu, l'enfant peu en avoir une aversion....

    Gros poutou de réconfort à ton toup'ti de la part d'une nounou et blogueuse! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tu es chou ! J'espère aussi qu'il ne sera pas marqué par cette expérience. A très vite !

      Supprimer
  10. C'est malheureusement de plus en plus courant. Nous sommes devenus des clients au lieu de patients et beaucoup de médecins n'ont plus grand chose d'humain (autre que cette trop humaine soif d'argent). C'est terrible à dire, mais ton histoire ne me choque même plus, j'ai vécu et entendu bien pire... :/ Révoltant, c'est bien le mot ! Courage, et de gros bisous à ton Toup'ti <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça ne choque plus. tout le monde a vécu une histoire similaire ou pire... C'est ça qui est révoltant finalement. Merci ! Bisous transmis ! A très vite !

      Supprimer
  11. Quel horreur!
    Je déteste ce genre de médecin, alors quand c'est pour nos enfants c'est encore pire.
    J'ai eu la chance de tomber sur une super orl pour teste l'audition de mon fils, qui a bien expliqué les instruments, les as tester sur elle et moi avant mon fils, avait un super test pour l'audition avec un train électrique! Un merveilleux jour pour mon fils!
    Par contre je me souviens d'un gros con qui avait fait une écho cardiaque à ce même fils qui n'avait que quelques mois. Il se plaignait de ne rien entendre car le bébé bougeait trop (bon après deux heures d'attentes c'est de bonne guerre de remuer un peu). Et après il m'a dit d'essuyer le gel sur sa poitrine avec le papier sur lequel il était installé (tu sais, celui qu'ils mettent sous tes fesses pour t'examiner) en disant que les enfants aimait bien car c'était doux (?!). Alors bien sur, on s'essuie avec ce qu'on peut mais de là à dire que du papier de verre est doux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu patientes des heures dans des salles d'attente pleines à craquer, c'est tout juste si on te dit bonjour mais par contre tu dois être de bonne composition pour des examens plus ou moins agréables... C'est encore pire quand il s'agit d'un bébé. Révoltant !

      Supprimer
  12. Ils ont pas tenté les bracelets de maintien non plus? Je ris jaune... je suis sidérée, pas de coeur, pas d'émotion alors que ça bosse avec des humains!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu leur boulot l'humain non ? (tu rigoles mais quand je me suis faite opérer de l'appendicite à 10 ans, j'ai eu droit aux bracelets de rétention car dans mon délire, je retirais ma perf. Ma mère a fait un scandale quand elle est arrivée dans ma chambre et moi je m'en souviens comme si c'était hier). Merci de ton passage et à très vite !

      Supprimer
  13. Et ben dis donc il a loupé sa vocation ce monsieur ! Il aurait du faire l'armée plutôt que médecine ! Malheureusement ce n'est pas rare ... Même si maintenant ils font des formations pour apprendre au corps médical à se comporter avec de l'empathie (c'est dingue non ??)
    Sinon petite suggestion, aurais tu eu l'idée de lui proposer de se retirer la spatule qu'il semble s'être coincé dans le derrière ???!!!
    Bises de réconfort à toi et ton Toup'ti !(faut lui apprendre à cracher à cet enfant !!! un peu de rébellion bordel !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, tu me fais trop rire ! Je ne lui ai pas appris à cracher mais à mordre, tout aussi efficace ! Des bisous ma belle...

      Supprimer